2019-07-02

Neuf questions à Horst Bittermann, président de Pro Carton

  1. Quels développements verra-t-on dans l’industrie du carton et des étuis dans l’année qui vient et au-delà ?

Notre industrie poursuivra son développement positif continu dans les prochaines années, bien supérieur aux taux annuels de croissance de l’UE. Plus que jamais, nous avons besoin des emballages pour protéger les produits et l’environnement, mais également pour vendre les produits empaquetés. La seule chose qui accompagne toujours un produit, indépendamment du point de vente – en magasin ou en ligne – c’est son emballage, et en particulier l’emballage en carton. Il protège l’environnement et communique au mieux le message de la marque. Je suis donc très optimiste.

  1. Quelle influence les changements politiques récents et futurs auront-ils sur l’industrie et votre secteur ?

Il a été reconnu à l’échelle mondiale que les emballages ne devraient pas être simplement considérés comme des produits jetables et qu’ils doivent être incorporés dans une économie en boucle fermée. Une approche importante à cet égard est leur coût véritable. Si tous ceux qui vendent des produits emballés devaient financer eux-mêmes la suppression des déchets, certains types d’emballages, en particulier ceux qui sont fabriqués à partir d’énergies fossiles, seraient nettement plus chers. Non seulement cela serait équitable, mais également impératif pour préserver notre environnement et c’est pourquoi je pense que cette mesure se matérialisera. Plus il y aura de pays comme la Chine ou l’Indonésie, à refuser d’importer des déchets d’emballages non recyclables de pays occidentaux industrialisés, plus il sera important d’avoir une économie de recyclage qui fonctionne pour transformer les déchets en une source d’énergie précieuse. Cela créera également des emplois en Europe et favorisera la croissance économique.

L’industrie du carton et des étuis sera alors récompensée de tous les efforts qu’elle déploie depuis des décennies. Nous parlons ici de « Nouvelle Durabilité ». On voit cette tendance à travers un changement profond dans l’attitude des consommateurs. Ceux-ci exigent que nous, l’industrie tout entière, prenions nos responsabilités vis-à-vis de notre environnement, et ils veulent être informés de sur ce qu’ils peuvent faire eux-mêmes. À l’avenir, ces informations devraient être inscrites sur chaque forme d’emballage. Il s’agit d’une approche globale vers une économie complète de recyclage. À l’avenir, rien de ce qui n’existe pas dans la nature ne doit finir par en faire partie.

  1. Quels sont aujourd’hui les plus grands défis de l’industrie du carton et des étuis ?

Les plus grands défis consistent à augmenter la flexibilité, l’innovation et la capacité d’un employeur à attirer de jeunes talents. L’industrie des produits de marque et le secteur du détail sont confrontés à la difficulté d’attirer autant d’acheteurs potentiels que possible dans leur monde d’expériences de produits, que le consommateur achète en magasin ou en ligne. Cela nécessite des investissements dans le secteur numérique et dans celui de l’emballage car l’emballage est le seul « compagnon » capable de soutenir un produit à tout moment et en tout lieu.

Pour nous, cela veut dire maintenir des liens étroits à travers la chaîne logistique pour pouvoir réagir rapidement aux nouveaux challenges. Mais cela veut dire également soutenir nos clients ainsi que nos détaillants et l’industrie tout entière par de nouvelles idées et des produits d’emballage qui les aident dans un monde commercial en constante évolution.

  1. La chaîne logistique tout entière s’en trouve-t-elle affectée ?

Oui, car pour pouvoir travailler rentablement et de manière écologique, flexible, rapide et innovante, tous les partenaires de la chaîne logistique doivent collaborer étroitement. La priorité est de remplir notre rôle pour sauver la nature, littéralement. Personne dans le secteur de l’emballage ne peut le faire aussi bien que nous et notre chaîne logistique.

La production et le recyclage de carton comptent déjà comme l’une des industries les plus durables et nous travaillons depuis des décennies afin de réduire notre impact sur l’environnement à quasiment zéro : les sites et les processus de production, les circuits de livraison, les émissions d’énergie, le recyclage : tout est continuellement vérifié et amélioré. Chaque année, nous faisons de nouveaux progrès et cela profite tout particulièrement à nos clients et à la nature.

  1. Quels sont vos sentiments à propos des récentes histoires épouvantables sur les déchets de plastique dans les océans ?

Nous avons besoin des emballages pour limiter les pertes de nourriture, protéger les produits et informer les consommateurs sur leur utilisation. Si on n’utilisait pas d’emballages, nous aurions des pertes considérables parmi les produits actuellement emballés, en particulier des aliments avariés, ce qui au bout du compte aurait un impact bien plus grave sur l’environnement. Les aliments eux-mêmes consomment beaucoup plus de ressources (plus de 10 fois plus) que leurs emballages.

Cependant, nous devons créer des emballages qui ne nuisent pas à l’environnement. Avec les emballages en carton nous sommes déjà très, très près de ce but. Nos emballages sont fabriqués en matériaux renouvelables ou recyclés et non pas à partir d’énergies fossiles dont les déchets finissent dans les rivières, les lacs et les océans. Nous pouvons positionner les étuis de manière crédible comme l’option d’emballage la plus durable qui soit. L’industrie du carton et des étuis dispose ici d’une formidable opportunité de faire connaître encore davantage ses données environnementales positives : une gestion forestière durable, des ressources renouvelables, des produits compostables et, par-dessus tout, une véritable économie de recyclage qui fonctionne.

  1. Y a-t-il une demande croissante de la part des propriétaires de marques et du secteur du détail ?

La demande est en train de changer de manière radicale et de nombreuses façons. La numérisation transforme nos processus et modèles d’entreprise très rapidement. Nous avons besoin de maintenir des liens étroits avec nos clients pour voir ensemble où notre chemin nous mène. Bien entendu, les tailles des lots se réduisent, les délais de livraison sont plus courts et on voit même des emballages individualisés et personnalisés apparaître ici et là. Mais ce n’est pas tout, loin de là.

Nous devons faire bien plus que par le passé pour nous assurer que les consommateurs soient complètement à l’aise avec nos produits. Ils veulent la garantie que leurs achats non seulement n’endommageront pas l’environnement mais le protégeront activement et préserveront ainsi leur propre santé et celle de leur environnement. Les consommateurs attendent de l’industrie des produits de marque et du secteur du détail qu’ils prennent leurs responsabilités pour notre avenir, et nous en tant qu’industrie de l’emballage devons leur donner les moyens de le faire.

J’aime citer les trois P : Préserver, Promouvoir et Protéger. La préservation des produits (Préserver) est, bien entendu, le rôle le plus fondamental des emballages. Le coût reste extrêmement important mais il est vital que la publicité (Promouvoir) et la protection de l’environnement (Protéger) se combinent. Cela débouche sur un changement modèle dans le monde des marques. Les marques et leurs emballages doivent communiquer des expériences positives aux acheteurs, où qu’ils soient et quelle que soit la nature de leur intérêt pour un produit.

Les consommateurs veulent pouvoir décider de ce qu’ils achètent à tout moment et en tout lieu, et ils choisiront le produit qui leur donnera la plus grande satisfaction. Bien entendu, un environnement sain est la première des priorités, suivi d’une expérience du produit et de l’emballage, comme on peut le voir dans d’innombrables vidéos sur les expériences de l’ouverture d’une boîte.

  1. Dans quelle mesure l’innovation est-elle importante dans l’industrie du carton ?

L’innovation est d’une importance capitale pour deux raisons : d’abord pour remplacer les emballages à base d’énergie fossile nuisibles à l’environnement par des emballages écologiques ; ensuite pour offrir aux consommateurs de nouvelles expériences par des idées d’emballage neuves tout en leur facilitant la vie. Il reste encore beaucoup à faire dans ce domaine et nos deux concours, le European Excellence Award et le Young Designers Award, sont les fers de lance qui promeuvent ces innovations et les rendent visibles.

L’importance de l’emballage comme motivation d’achat va considérablement augmenter dans le monde numérique. Ici, le carton possède d’énormes avantages de par sa nature car l’emballage est un puissant moyen de communication. Les études menées par Pro Carton ces dernières années l’ont montré très clairement, par exemple les études « Touchpoint », « Multichannel Packaging » et « Packaging as a Medium ». Aucune forme d’emballage n’est plus communicative et informative que le carton. Il offre les meilleures options lorsqu’il s’agit de choisir un produit particulier.

  1. Quels sont les projets les plus importants de Pro Carton ?

La communication de nos atouts est la principale tâche, la communication à l’industrie, au secteur de détail et jusqu’au consommateur. Nous nous concentrons sur les ressources renouvelables, la nature compostable des produits et, avant tout, sur une économie de recyclage qui fonctionne parfaitement.

Les projets les plus importants sont tout d’abord nos deux concours, le European Carton Excellence Award pour les professionnels et le Pro Carton Young Designers Award pour ceux qui aspirent à le devenir. Les deux concours n’ont cessé de croître ces dernières années et sont parmi les points de référence les plus importants du secteur de l’emballage. Le nombre de candidatures au concours Pro Carton Young Designers Award a été multiplié dans les cinq dernières années et a dépassé les 460. Les deux concours connaissent également un formidable succès sur les médias sociaux !

Le programme éducatif TICCIT destiné aux écoles a été bien reçu : ce programme explique de manière ludique l’importance des emballages durables afin de donner de l’inspiration à des jeunes talents. Des écoles de cinq pays européens ont participé au programme depuis son lancement à l’automne 2018.

Enfin, nos études, qui nous permettent de comparer régulièrement l’image, l’efficacité de la communication et la durabilité de divers matériaux d’emballage font également partie intégrante de nos projets les plus importants.

  1. Comment voyez-vous l’avenir des emballages en carton ?

Je suis extrêmement optimiste dans ce domaine. Les résultats des études actuelles montrent clairement la voie du futur : la majorité des consommateurs attachent une grande importante aux emballages durables. Le carton remplacera tous les autres matériaux d’emballage chaque fois que cela sera possible car il parfaitement adapté à l’inévitable et indispensable économie de recyclage. Année après année, nous faisons d’énormes progrès en matière d’empreinte carbone du carton et le taux de recyclage augmente. Des études ont montré que nous pouvons recycler le carton pratiquement à l’infini. Le carton est par conséquent tout à la fois une matière première et un précieux matériau d’emballage. Une raison de plus de choisir le carton comme matériau d’emballage.


Pro Carton members, patrons, partners

Kotkamills
Pankaboard
Smurfit Kappa
Baden Board GmbH
Buchmann Karton
WestRock
RenoDeMedici
Storaenso
WEIG-Karton
Metsä Board
Mayr-Melnhof Karton
Mel
Kartonsan
International Paper
Iggesund
Fiskeby
Billerudkorsnas
International Packaging Group
BOBST
Heidelberg
Sappi
ECMA