2017-12-11

Pro Carton conteste le projet de stratégie de l’UE sur les plastiques

La Commission Européenne travaille sur une stratégie de gestion des plastiques pour résoudre le problème des déchets en plastique présents dans les mers et dans les rues. Bien que n’étant pas encore officiellement publiée, une première proposition mentionnée dans les médias a causé une grande inquiétude parmi les associations d’emballages en papier dont Pro Carton.

La stratégie proposée soulève plusieurs inquiétudes majeures, notamment :

  • le risque qu’elle soit développée indépendamment et sans référence à d’autres matériaux car toute stratégie se focalisant sur les plastiques aura inévitablement des répercussions dans d’autres domaines ;
  • le fait que la stratégie semble disposée à soutenir financièrement le développement d’innovations techniques pour aider les plastiques, en dépit du fait que cela aurait de sérieuses conséquences en termes de compétitivité en accordant un avantage injuste aux plastiques ;
  • le fait que la stratégie ne semble pas encourager l’utilisation efficace des ressources ni se détourner des ressources non renouvelables en essayant de mettre en place une économie circulaire à faible émission de carbone.

Pro Carton, conjointement avec d’autres associations d’emballages à base de papier, a signé une lettre adressée au premier vice-président Frans Timmermans pour exprimer nos inquiétudes. Nous avons fortement insisté à travers toute la lettre sur le fait qu’il existe des matériaux durables autres que le plastique et que la Commission Européenne devrait inciter l’industrie à encourager les entreprises à sélectionner des matériaux plus renouvelables et durables lorsqu’elles choisissent leurs matériaux d’emballage.

Pendant ce temps, au Royaume-Uni, le chancelier de l’Échiquier a annoncé dans la présentation du budget qu’une consultation aurait lieu au début de 2018 pour enquêter sur la manière dont le système fiscal britannique et l’imposition d’une taxe sur les emballages en plastique à usage unique pourraient réduire le gaspillage. Il s’agit d’un développement particulièrement intéressant car la proposition de stratégie de l’UE semble exclure un éventuel impôt sur les plastiques.

Pro Carton soutient la décision d’imposer des mesures fortes pour introduire un changement et encourager non seulement le gouvernement britannique mais la Commission Européenne également à user de leur influence pour veiller à ce que les marques, les détaillants et les consommateurs collaborent au moment où la société est confrontée à l’un de ses plus grands problèmes environnementaux. En attendant, ce sont les marques et les fabricants qui ont la responsabilité de faire face à leurs obligations environnementales et d’opter pour des matériaux d’emballage plus écologiques, indépendamment des résultats de cette enquête.

La stratégie européenne « Les plastiques dans une économie circulaire » doit être publiée en décembre et, à l’heure où nous rédigeons ce document, nous ne savons pas de quelle manière la Commission réagira aux nombreux points mis en avant par Pro Carton et les autres associations d’emballages en papier.


Comments

  1. Anaca3 | June 12, 2015 at 6:05 pm

    Merci pour votre attitude responsable, ca fait plaisir de voir que de nos jours il y a encore des gens que se souci de l’environnement et de leur empreinte carbone.

    Sophie de anaca3.net

  2. Dr. Thomas Muehlenbernd | July 2, 2015 at 7:43 am

    Wir produzieren Chemikalien fuer die Entwicklung von nachhaltigen Papierverpackungen und haben daher Interesse an dieser Studie.

    besten Dank

    Th. Mühlenbernd


Pro Carton members, patrons, partners

Barcelona Carton
Pankaboard
WestRock
RenoDeMedici
Storaenso
WEIG-Karton
Metsä Board
Mayr-Melnhof Karton
Mel
Kartonsan
International Paper
Iggesund
Fiskeby
Buchmann Karton
Billerudkorsnas
Kotkamills
International Packaging Group
BOBST
Heidelberg
Sappi
ECMA