En collaboration avec Närpes Grönsaker, une coopérative maraîchère finlandaise, Metsä Board, qui fait partie de Metsä Group, a commandé une étude visant à comparer les cartons de tomates cerises en carton avec la boîte en plastique actuellement utilisée. L'étude portait spécifiquement sur la perception des consommateurs, les aspects liés au gaspillage alimentaire et l'impact sur le climat. Les résultats ont montré que les consommateurs considèrent le carton comme un choix plus responsable que les emballages en plastique et que cette valeur perçue se traduit par une volonté de payer plus cher pour ce produit. L'étude a également démontré que les cartons en carton conservaient les tomates cerises au moins aussi bien que leur équivalent en plastique.

Dans le cadre de la recherche, une étude détaillée sur les consommateurs a été réalisée en Finlande avec une société externe d'études de consommation, Sense N Insight. Le carton a été perçu comme pratique, innovant, esthétiquement agréable et responsable, avec une valeur élevée qui a ajouté à l'image de qualité du produit. La plupart des participants ont déclaré qu'ils préféraient le carton en raison de sa recyclabilité, mais ont ajouté qu'ils souhaitaient mieux voir le produit. Sur la base des résultats globaux, les participants étaient prêts à payer plus cher pour la boîte en carton que pour la boîte en plastique, ce qui démontre que les consommateurs recherchent désormais activement des alternatives au plastique.

L'autre partie de l'étude consistait à en savoir plus sur la durée de conservation et l'effet du climat sur la culture des tomates cerises. Le produit lui-même est précieux et il est essentiel que rien ne soit gaspillé. L'Institut finlandais des ressources naturelles a étudié la durée de conservation de tomates cerises emballées dans des cartons de différentes qualités de carton Metsä Board et dans une boîte en plastique faite de PET recyclé. D'après les résultats, les tomates cerises se sont conservées au moins aussi bien dans les cartons en carton que dans l'emballage plastique.

La recherche a également mesuré l'effet climatique d'un conteneur en PET recyclé, qui a été calculé comme étant six fois plus élevé que la valeur moyenne des cartons en carton. Cette partie de la recherche était basée sur les données de production et de transport ainsi que sur des données supplémentaires sur la production de carton fournies par Metsä Board.

Comme pour tous les emballages alimentaires, l'effet climatique total réel de la boîte de tomates cerises est très faible. La majorité de l'impact provient de la nourriture emballée et il est donc de la plus haute importance d'éviter le gaspillage alimentaire et de s'assurer que la nourriture sera consommée et que rien ne sera gaspillé.

Membres, mécènes et partenaires de Pro Carton