2020-12-16

Coopérations et collaborations

L’article « Tout n’est pas sombre ! » de ce bulletin d’information faisait référence à une action collective mondiale sans précédent¹ et je pense qu’en 2020, l’industrie du papier et l’industrie forestière se sont unies comme jamais auparavant.   Laissez-moi vous expliquer :

4evergreen

L’initiative 4evergreen a été officiellement lancée le 25 novembre 2020.  L’alliance compte désormais 54 membres allant de détaillants à des propriétaires forestiers et comprend plusieurs membres de Pro Carton.  Sa vision est de mieux adapter les emballages à base de fibres à l’économie circulaire afin de contribuer à une société durable et neutre d’un point de vue climatique.

Quatre volets de travail sont actuellement en cours :

  • L’élaboration d’un protocole européen standardisé et accessible au public de tests établissant la nature recyclable des emballages
  • L’élaboration de lignes directrices donnant des conseils détaillés sur la conception des emballages et des matériaux, avec une priorité particulière accordée à la facilité du ramassage, du tri et du recyclage
  • La création de lignes directrices sur la manière d’atteindre l’état souhaité pour le ramassage et le tri de tous les emballages à base de fibres en fonction des possibilités de recyclage et des compatibilités des différentes qualités
  • Le soutien à la recherche scientifique dans le domaine de l’innovation en matière de recyclage des matériaux et des processus, des technologies émergentes en matière de tri et de recyclage et de la recherche fondamentale sur des sujets liés à l’intégration des fibres dans l’économie circulaire.

Pro Carton, en qualité d’association professionnelle, ne peut pas être membre de 4evergreen, mais je siège au comité de coordination de l’association de l’industrie qui est régulièrement informé par le directeur des programmes de  4Evergreen et conseille 4evergreen sur des questions spécifiques aux différentes catégories.

GreenSource

Pro Carton est devenu, avec l’EPIS (le secteur européen de l’industrie de la pâte à papier), un leader dans le travail entrepris avec la CEPI (la confédération des industries européennes du papier) dans le but de promouvoir les avantages des produits forestiers auprès des hommes politiques et des décideurs politiques de l’UE.  L’initiative GreenSource a été lancée au début de l’année et Pro Carton a confirmé son soutien en novembre.  En collaboration avec la CEPI et l’EPIS, nous avons déjà engagé une nouvelle agence de relations publiques avec laquelle nous commencerons à travailler en janvier.  Sa mission sera de créer des communications et de les publier sur les médias sociaux dans le but d’informer sur l’industrie et les produits à base de fibres dérivés de la forêt et de positionner l’industrie comme un acteur essentiel afin d’atteindre les objectifs de l’UE en matière de neutralité climatique.

CITPA

Bien que la CITPA² soit un forum destiné principalement aux associations représentant les transformateurs de l’industrie papetière, Pro Carton y participe activement en tant que membre associé.  La CITPA suit les principaux développements de l’UE sur le plan législatif et fournit des réponses à l’échelle de l’industrie à la Commission et à ses différents partenaires sur les questions qui touchent ses membres.  Les politiques suivantes du Green Deal qui sont actuellement à l’ordre du jour de la CITPA et qui sont toutes considérées comme de grandes priorités sont les suivantes :

La législation européenne sur le climat pour la neutralité climatique d’ici 2050                   

La stratégie industrielle de l’UE

Le nouveau plan d’action pour l’économie circulaire         

La revue de la législation sur les déchets (y compris la directive sur le plastique à usage unique)

La stratégie « de la ferme à la table » (Farm to Fork)        

La stratégie de l’UE pour la durabilité dans le domaine des produits chimiques

En outre, la CITPA suit l’évolution des politiques concernant le mécanisme d’ajustement aux frontières pour le carbone (la CEPI a répondu à la Commission en novembre à ce sujet), la nouvelle stratégie forestière de l’UE et les chaînes de valeur sans déforestation.   La CITPA est également active dans le domaine de la sécurité des produits (exemple : ordonnance allemande sur les huiles minérales) et collabore avec le groupe de travail commun de l’industrie des encres d’emballage (PIJITF).

La CEPI, quant à elle, adopte une perspective plus large représentant l’ensemble de l’industrie du papier et, de même, la coopération et l’implication de Pro Carton sur les questions pertinentes fonctionnent maintenant bien.

La correspondance clé de la CITPA et de la CEPI est disponible sur le site Internet de Pro Carton.

PEF (Empreinte environnementale des Produits)

Pro Carton, en collaboration avec CCB/FEFCO et avec la CEPI-Eurokraft/Eurosac, a commandé à RISE une étude visant à déterminer dans quelle mesure les approches actuellement appliquées pour la compilation des inventaires de cycles de vie et de l’empreinte carbone de chaque secteur sont conformes ou diffèrent par rapport aux exigences des Règles Relatives aux Catégories d’Empreinte Environnementale des Produits (PEFCR) pour les produits intermédiaires en papier.

Le contexte de ce travail est que nous avons, avec les autres associations participantes, compilé pendant de nombreuses années un inventaire des cycles de vie d’étape à étape de nos matériaux et solutions d’emballage respectifs. Ces inventaires des cycles de vie sont utilisés pour réaliser des études de cycles de vie des secteurs et sont également mis à la disposition des professionnels externes pour réaliser des études d’évaluation des cycles de vie (par exemple, via l’intégration dans la base de données Ecoinvent). En outre, les inventaires sont également utilisés pour calculer l’empreinte carbone de chaque secteur.

Cependant, la Commission Européenne a travaillé à l’élaboration et à l’introduction d’une méthode commune pour quantifier les impacts environnementaux des produits. Il semble de plus en plus probable que cette approche d’une empreinte environnementale des produits (EEP) devienne obligatoire d’une certaine manière lorsque les entreprises voudront faire des déclarations sur la nature environnementale de leurs produits ou matériaux.

L’étude, qui sera mise à la disposition des membres en janvier, vise à identifier d’éventuelles lacunes dans les méthodes actuellement utilisées, des changements nécessaires dans les futures activités de collecte de données et des propositions sur la manière de garantir que l’empreinte carbone avantageuse de l’industrie des emballages en papier soit pleinement reconnue.

E-vent

Dernier point et non des moindres, le concours Carton E-vent and Awards 2020 a montré de manière très visible l’étroite coopération entre l’ECMA et Pro Carton.  L’objectif de nos deux associations, qui représentent toutes deux les intérêts des fabricants d’étuis et de carton, est de se compléter et de créer un effet de synergie qui puisse représenter notre industrie d’une manière plus large et avec plus d’impact que ne le pourrait chaque association individuellement.   Mike Turner, directeur général de l’ECMA et moi-même espérons que nos membres s’accorderont à dire que c’est effectivement le cas !

Tony Hitchin, directeur général, Pro Carton

1L’un des mots de l’année avec le mot « confinement » !

²CITPA : Confédération internationale des transformateurs de papier et carton en Europe


Pro Carton members, patrons, partners

Kotkamills
Pankaboard
Baden Board GmbH
Graphic Packaging International
WestRock
RenoDeMedici
Storaenso
WEIG-Karton
Metsä Board
Mayr-Melnhof Karton
Mel
Kartonsan
International Paper
Iggesund
Fiskeby
Billerudkorsnas
International Packaging Group
BOBST
Heidelberg
Sappi
ECMA