2016-02-24

Nouvelle empreinte carbone Pro Carton : 885 kg éq. CO2/ tonne

Pro Carton mesure régulièrement l’empreinte carbone fossile de l’industrie européenne du carton et des cartons plats. En se basant sur les données du cycle de vie de l’année 2014, Pro Carton a calculé que l’empreinte carbone de l’industrie était de 885 kg éq CO2/ tonne de cartons. Ce chiffre remplace le précédent de 915 kg éq CO2 / tonne qui avait été calculé en 2011. Parallèlement, une étude sur le carbone biogénique dans les cartons a montré qu’une quantité importante de carbone était absorbée et « séquestrée » dans la matière première du carton à savoir, la fibre de bois.

Pro Carton a recueilli les données environnementales concernant les emballages carton fabriqués en Europe et a compilé un Inventaire du Cycle de Vie (ICV) des moyennes européennes. Ces données se réfèrent à la quantité des ressources utilisées sur l’année 2014 pour fabriquer un emballage en carton et aux effets des processus de production. À partir de ces données, Pro Carton a calculé que l’empreinte carbone s’élevait à 885 kg de dioxyde de carbone (et équivalents) produits par tonne de carton transformé. Le dernier rapport d’analyse de l’ICV indique que l’industrie du carton et des cartons plats continue de gérer les effets environnementaux d’une manière responsable et efficace.

Pour provenir d’une industrie basée sur la ressource renouvelable qu’est la forêt, le carton offre un avantage unique en tant que matériau d’emballage. Il peut revendiquer que la matière première issue de forêts gérées durablement capture et stocke le carbone, que les cartons continuent de stocker le carbone pendant toute leur durée d’utilisation et que le recyclage des cartons garde le carbone séquestré et l’empêche de retourner dans l’atmosphère.

L’industrie estime que les cartons mériteraient que l’on reconnaisse leur rôle dans la réduction du carbone dans l’atmosphère. Une étude de l’institut suédois de recherche sur l’environnement (IVL)¹ montre qu’en raison de la demande du marché pour les emballages en carton, 730 kg de dioxyde de carbone biogénique par tonne de cartons en moyenne sont retirés de l’atmosphère en Europe. L’étude biogénique d’IVL complète les informations de Pro Carton et le chiffre de l’empreinte carbone d’origine fossile de 885 kg éq. CO2/ tonne de carton produit et transformé peut être pondéré avec le chiffre de -730 kg de CO2 biogénique séquestré.

Par conséquent, faire le choix du carton c’est favoriser la séquestration du dioxyde de carbone pour fabriquer un matériau renouvelable et cela montre la contribution positive des emballages en carton au débat sur le changement climatique et l’environnement.

¹ L’empreinte carbone des cartons en Europe – méthodologie de l’empreinte carbone et séquestration du carbone biogénique. IVL Swedish Environmental Research Institute 2009

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Jennifer Buhaenko, Responsable Durabilité et Affaires Règlementaires
buhaenko@procarton.com


Pro Carton members, patrons, partners

Barcelona Carton
Pankaboard
WestRock
RenoDeMedici
Storaenso
WEIG-Karton
Metsä Board
Mayr-Melnhof Karton
Mel
Kartonsan
International Paper
Iggesund
Fiskeby
Buchmann Karton
Billerudkorsnas
Kotkamills
International Packaging Group
BOBST
Heidelberg
Sappi
ECMA