Use this contact form if you have any suggestions or questions for us. You’re also welcome to sign-up for our Pro Carton news here. * indique un champ obligatoire
Développement Durable

Utilisation de l’énergie

Leader en énergie renouvelable

56 % de l’énergie primaire utilisée dans l’industrie européenne de la pâte à papier, du papier et du carton provient de la biomasse, avec les sous-produits du bois fournissant l’énergie renouvelable sous forme d’électricité et de vapeur pour le processus de fabrication.

L’industrie est le plus grand producteur et consommateur d’énergie de la biomasse (20 % du total de l’UE), évitant ainsi l’utilisation de sources d’énergie non renouvelables telles que les énergies fossiles, pétrole, charbon ou gaz. Cela signifie également que l’industrie est plus performante en termes de carbone. Les émissions de CO2 fossile par tonne ont été réduites de 43 % par tonne de produit par rapport à 1990.

Plus de 90 % des usines européennes ont installé des équipements de production combinée de chaleur et d’électricité (CHP), fonctionnant principalement avec la biomasse et le gaz naturel. L’énergie et la chaleur produites sont toutes deux utilisées dans les usines : 95,2 % de l’électricité utilisée dans les usines de pâte à papier et de papier. La production combinée d’électricité et de chaleur permet de réduire la consommation de combustible. La consommation d’énergie des usines a baissé de 4,7 % depuis 2011 (selon la Confédération des industries papetières européennes). 30 à 35 % d’économies sont réalisées par rapport à une production d’électricité séparée (achetée au réseau national) et à une production de la chaleur (vapeur) sur place dans des chaudières séparées.

 

Biomasse : production de papier et de carton ou production d’énergie ?

A priori, brûler du bois pour produire de l’énergie pour un réseau national est une solution facile pour répondre à la demande. Mais ce n’est pas rentable ni durable, car cela conduirait à peser lourdement sur les forêts et à augmenter les coûts. L’utilisation du bois comme matière première pour la fabrication du papier et du carton crée quatre fois plus de valeur et conserve six fois plus d’emplois que ce que ferait le secteur de l’énergie en brûlant du bois.

De plus, si la matière première de l’industrie du papier et du carton était largement redirigée vers la conversion énergétique, l’effet sur les capacités de recyclage de l’industrie serait négatif, car elle dépend des apports en fibre vierge pour conserver la résistance de ces produits.

Promouvoir d’abord l’utilisation du bois comme une matière première pour la fabrication de produits, encourager le recyclage des produits usés et récupérer l’énergie quand le recyclage n’est plus viable, constitueraient une bien meilleure contribution en faveur du développement durable.