Use this contact form if you have any suggestions or questions for us. You’re also welcome to sign-up for our Pro Carton news here. * indique un champ obligatoire
Nouvelles technologies

Technologies Émergentes

Les fabricants de carton et de cartonnages recherchent continuellement de nouvelles technologies permettant d’améliorer l’aspect écologique ainsi que la performance des emballages en carton et de répondre aux demandes du marché. Voici quelques exemples d’innovations qui pointent à l’horizon :

Revêtements fonctionnels sans pétrole pour les emballages carton

La résistance à l’humidité et à la graisse sont des propriétés essentielles pour de nombreux types d’emballages, particulièrement lorsqu’il s’agit d’aliments. Des recherches sont en cours pour le développement de revêtements fonctionnels respectueux de l’environnement à base d’eau, de bio-polymères et de composés antimicrobiens.

Bioboard est une initiative financée par l’UE pour le développement d’un revêtement bio destiné à remplacer les revêtements plastiques dérivés du pétrole actuellement utilisés dans le pelliculage du papier et du carton. Le revêtement bio sera fait de matières premières renouvelables dérivées des déchets agroalimentaires comme le petit lait et les épluchures de pommes de terre. Son objectif est de résoudre le problème du recyclage des pelliculages plastique actuels sans compromettre les propriétés de barrière requises par les emballages en carton. Les innovations en matière de revêtements fonctionnels aqueux sont idéales pour les cartons et si on les associe à des constructions de design créatives, il est possible de maximiser l’utilisation du carton et sa recyclabilité.

PlantPack est une initiative financée par l’UE visant à développer un revêtement fonctionnel à base d’extraits d’algues et d’amidon, qui pourrait être appliqué au carton. Il s’agira d’un produit biodégradable pouvant être facilement recyclé et composté. On explore également des solutions de revêtement fonctionnel minéral. Par exemple, une particule inorganique comme le carbonate de calcium mélangé à un liant à base d’alcool pour obtenir potentiellement un revêtement fonctionnel à faible migration.

Encres conductrices à bas coût

Pour pouvoir produire en grand nombre les éléments électroniques imprimés, les encres conductrices nécessaires doivent être abordables. À défaut, les nouvelles technologies basées sur les matières organiques ne sortiront jamais sur le marché. Le projet financé par l’UE pour le développement d’encres conductrices à bas coût vise à créer une alternative aux encres à base de particules d’argent très coûteuses, ainsi qu’à développer des techniques d’impression numérique adaptées à ces nouvelles encres pour les applications de l’électronique imprimée.

Technologie de la fibre

La microfibrille de cellulose est un nouveau type de matière renouvelable actuellement à l’étude. Elle peut être utilisée dans la fabrication des produits en papier et en carton à base de fibres existantes et nouvelles ainsi que des matériaux barrière. Les applications futures possibles comprennent le remplacement des matériaux d’origine fossile tels que les plastiques, certains produits chimiques spéciaux et l’aluminium en produisant des matériaux d’emballage plus légers, plus résistants et renouvelables.

La technologie du formage de mousse au service de la production du carton

Le nouveau procédé du formage de mousse fait son introduction dans la fabrication du carton. La suspension eau-fibre est aérée avec un flot de petites bulles qui rend la structure du carton plus volumineuse et allège le poids du carton. Cette technologie permet de réduire la consommation de matières premières, d’énergie et d’eau au bénéfice de l’environnement.