Use this contact form if you have any suggestions or questions for us. You’re also welcome to sign-up for our Pro Carton news here. * indique un champ obligatoire
FAQ Cartons/Environnement

Forêts durables

Facts-about-Forests-v2

Les forêts en Europe se développent-elles ou rétrécissent-elles ?

Les forêts gérées durablement en Europe s’étendent. De nouveaux arbres sont continuellement plantés, de sortes qu’il y a plus de nouveaux arbres que d’arbres récoltés.

En Europe, la superficie des forêts est en pleine expansion : 512 000 hectares entre 2005 et2010. Aujourd’hui, les forêts sont 30 % plus grandes que dans les années 1950.

Ce qui fait de la forêt une ressource naturelle renouvelable.

 

Les forêts tropicales sont-elles coupées pour la production des emballages carton ?

Aucun bois tropical n’est utilisé dans la fabrication des cartons. Le bois n’est pas adapté techniquement. Les activités de déboisement puis de défrichement liées à l’extension des terres agricoles et à l’exploitation des ressources minières du sous-sol constituent la véritable menace pour les forêts tropicales.

En Europe du Nord, les principales espèces d’arbres utilisées pour la production de papier et de carton sont l’épicéa, le pin et le bouleau. En Espagne et au Portugal, l’eucalyptus est cultivé à des fins commerciales.

En Europe, environ 80 % du bois utilisé dans la fabrication du papier et du carton provient de forêts européennes.

Les forêts européennes se développent et le nombre de nouveaux arbres dépasse celui des arbres récoltés d’une superficie équivalente à 1,5 million de terrains de football chaque année.

 

Comment les forêts contribuent-elles à lutter contre le changement climatique ?

Quand ils poussent, les arbres absorbent du dioxyde de carbone et libèrent de l’oxygène. En poussant, ils éliminent donc le carbone de l’atmosphère et contribuent à inverser les « effets de serre ». C’est ce que l’on appelle, la « fixation » du carbone.

Les arbres absorbent le dioxyde de carbone par un processus appelé photosynthèse. À la lumière du soleil, les arbres, comme toutes les plantes à feuilles, transforment le dioxyde de carbone et l’eau en simples sucres et oxygène. Les sucres sont polymérisés naturellement et forment des fibres de cellulose.

Un mètre carré de bois capture une tonne de carbone et relâche 0,7 tonnes d’oxygène.

 

Qu’est-ce que la « chaîne de traçabilité » ?

« Chaîne de traçabilité » est le terme utilisé pour suivre l’origine des matières premières (fibres de bois vierges) à chaque étape de la production des produits finis.

Pour démontrer que le bois utilisé dans la fabrication des produits finis provient bien d’une forêt certifiée gérée durablement, les fabricants et les revendeurs de produits fabriqués à partir de matières premières issues de la forêt ont besoin d’un certificat de « chaîne de traçabilité ».

La certification de la chaîne de traçabilité est délivrée par un organisme indépendant et ce n’est qu’une fois que toute la chaîne d’approvisionnement a été certifiée que les produits finis peuvent être vendus avec un label et la revendication correspondante sur les documents d’accompagnement.

Pour les produits issus de la forêt tels que les emballages carton, certifier la chaîne de traçabilité signifie vérifier que le bois utilisé à chaque étape du processus de production provient d’une forêt certifiée comme étant gérée durablement. Le certificat n’est valable que si chaque étape de la chaîne d’approvisionnement est vérifiée.

Pour les fabricants de produits et les revendeurs, la valeur réside dans la possibilité d’étiqueter l’emballage carton comme étant issu d’une forêt gérée durablement et de bénéficier d’une crédibilité auprès des consommateurs qui fondent leurs choix d’achat sur des critères environnementaux.

 

Qu’est-ce que la certification forestière (PEFC et FSC) ?

La certification forestière prouve que les forêts sont bien gérées.

Les propriétaires de forêt peuvent demander à une organisation indépendante d’évaluer leurs pratiques de gestion. S’ils répondent aux normes, ils obtiendront la certification de leur forêt et l’utilisation d’un label.

Plusieurs modèles d’évaluation ou de « certification forestière » existent actuellement, les deux plus importants étant :

Le programme PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification Systemsprogramme de reconnaissance des certifications forestières) : www.pefc.org

Le programme FSC (Forest Stewardship Council – conseil de soutien de la forêt) : www.fsc.org

Même s’il existe des points communs entre les types de forêts certifiées par ces deux programmes, le programme FSC s’applique plus généralement aux vastes zones forestières appartenant aux États et à l’industrie forestière tandis que le PEFC est généralement utilisé pour la certification de forêts plus petites ou privées.

Les données collectées en 2013 pour l’industrie papetière en Europe indiquent que :

  • 99,9 % des zones forestières appartenant à des sociétés ou louées par elles sont certifiées pour la gestion forestière par des organisations de certification forestière indépendantes.
  • 64,6 % des bois ronds, copeaux et sciures livrés aux usines appartenant à des sociétés proviennent de forêts certifiées.

(Source : Confédération des industries papetières européennes)

 

Qu’est-ce que la gestion durable des forêts (GDF) ?

La gestion durable des forêts est pratiquée par les propriétaires et les exploitants forestiers européens qui appliquent les principes du « développement durable » dans la gestion de leurs forêts. Ces principes couvrent les aspects environnementaux, économiques et sociaux.

Les forêts européennes utilisées par l’industrie du papier et du carton sont durables puisque chaque année, le nombre d’arbres plantés est plus important que celui des arbres coupés et représente l’équivalent de 1,5 million de terrains de football.

Les forêts procurent un habitat naturel à de nombreuses espèces animales et végétales et préservent la biodiversité.

La gestion des forêts à des fins de production commerciale de la fibre de bois assure des bénéfices économiques aux propriétaires forestiers et aux employés ainsi que des espaces de loisirs pour les communautés locales.